• Musique et Nature

     

    « La Musique est faite des bruits de la nature et des soupirs de l'âme »
    Henri de Régnier, poète français.

    Musique et Nature

    Production Vocale:


    C'est Ma Terre - Christophe Maé - CLIP OFFICIEL... par christophemae-Officiel

    Musique et Nature

    A l’origine la musique se limite à quelques incantations pour agir sur les phénomènes que l'homme ne peut s'expliquer comme le vent, le tonnerre, la maladie.
    Elle sert également à communiquer avec les esprits, apaiser les démons, etc...
    Certaines légendes vantent les vertus de la musique, tantôt maléfique, parfois bénéfique. Ainsi la légende d’Orphée, dont la femme, Eurydice fut mordue par un serpent le jour même de ses noces.
    Orphée descend alors aux Enfers  et charme par la douceur de son chant les divinités infernales qui lui rendent son épouse.

    Musique et Nature

    En Grèce la musique se présente d'abord  sous la forme vocale, puis instrumentale. Elle semble toujours liée à la poésie, mais embrasse tous les genres, chanson d'amour, chant choral, tragédie, et même une forme d'opéra comique avec la comédie antique qui comportait, danses, strophes chorales et ensemble de chœurs. Elle joue un rôle très important dans la vie publique et privée au point d'en devenir une institution d'État. Mariages, funérailles, cérémonies en tous genres, s'accompagnent de festivités musicales. Le public est certainement attentif et éclairé, d’autant plus que la musique et la poésie occupent une place importante dans l'éducation. Les artistes jouissent d'une grande considération et sont largement rémunérés.

     

    Perception oeuvre principale:

    Musique et Nature

    Chanson de Trouvère

    Un des aspects particulier de la Musique du Moyen Âge en France s’épanouit dans l’art des Trouvères et des Troubadours. Alors que la musique religieuse s’oriente vers la polyphonie (1 Pour en savoir plus voir le cours de 5 ) l’art profane est entièrement monodique.

    Les sujets abordés font références à la NATURE, l’histoire, l’amour…

    Musique et Nature

    En savoir plus: Troubadour/Trouvère

    Écrite au XIIe ou au XIIIe siècle, cette chanson de trouvère est une « reverdie », c’est-à-dire une chanson de printemps et d’amour.

    Comme dans beaucoup d’œuvres de cette époque, la figure de l’auteur est présente dans la première strophe qui présente le sujet et le genre du poème.

    Voulez-vous que je vous chante
    Un chant d’amour avenant ?
    Vilain ne le fit mie,
    (ce n’est pas un vilain qui la composa)
    Mais le fit un chevalier
    A l’ombre d’un olivier
    Entre les bras s’amie
    (entre les bras de son amie)

    Chemisette avait de lin
    Et blanc pelisson d’hermin
    (manteau d’hermine, fourrure blanche)
    Et bliaut de soie ;
    (corsage / sorte de longue tunique de laine ou de soie portée au Moyen Âge par les femmes et les hommes)
    Chausses (Partie du vêtement masculin qui, autrefois, selon la mode, couvrait le corps de la ceinture jusqu'aux genoux (haut-de-chausses) ou jusqu'aux pieds (bas-de-chausses)) elle avait de glaïeuls
    Et souliers de fleurs de mai,
      Étroitement chaussée.

    Musique et Nature

    Les Trouvères

    Le mot de «trouvère» désigne les poètes du nord de la Loire qui furent les héritiers des troubadours. Ils adaptent en français les œuvres des troubadours (dès 1160), puis composent de nombreuses oeuvres aux XIIe, XIIIe et XIVe siècles. (2 000 chansons et 1500 mélodies). A partir de 1230 les chants religieux sont nombreux et un nouveau genre ,les chansons de geste et la poésie de cour, apparaît, très développé dans la bourgeoisie du nord de la France (Arras).

    Le mot « trouvère » sera utilisé jusqu’au début du XIVe siècle.

    Musique et Nature

    Œuvres Satellites:

    Musique et Nature

    Tout savoir avec Médiathèque.

    "La nature a de tout temps inspiré les artistes, tel Beethoven qui laisse à la postérité une œuvre emblématique du genre, la Symphonie n°6 "Pastorale". Il y évoque des scènes de campagne où se mêlent des éléments de folklore et des imitations musicales comme celles d'un ruisseau ou d'un orage. Bien avant lui, Vivaldi dépeint les quatre saisons dans l'esprit du concerto. Plus tard, à la manière d'un ornithologue, Messiaen se passionne pour les chants d'oiseaux qu'il retranscrit jusque dans sa musique.
    De quoi enchanter les oreilles des jeunes auditeurs!"

    Edvard Grieg Peer Gynt,

    Suite N° : Opus 46 (1888) Extrait écouté en classe : Le matin.

     

    Musique instrumentale de style concertant.

    Le Thème est d’abord exposé à la flûte

    Musique et Nature

    puis est partagé avec le hautbois.

    Musique et Nature

    Il est ensuite repris aux cordes avec une nuance plus forte. Les oiseaux sont symbolisés par les trilles.

    Ou Œuvre Principale:

    La Pastorale de Ludwig van Beethoven.

    La symphonie no 6 en fa majeur, opus 68, dite Pastorale, de Ludwig van Beethoven,

    est composée entre 1805 et 18081,2. Beethoven l'intitule précisément dans une lettre à Breitkopf & Härtel (28 mars 1809)3: Symphonie Pastorale, ou Souvenir de la vie rustique, plutôt émotion exprimée que peinture descriptive et la co-dédie au prince Lobkowitz et au comte Razumovsky4. L'œuvre est créée le 22 décembre 1808 au Theater an der Wien de Vienne4,2 et publiée en avril 1809 chez Breitkopf & Härtel2.

    Pour Hector Berlioz, la symphonie pastorale est un « étonnant paysage qui semble avoir été composé par Poussin et dessiné par Michel-Ange. L'auteur de Fidelio, de la Symphonie héroïque veut peindre le calme de la campagne, les douces mœurs des bergers ; il ne s'agit pas des bergers roses-verts et enrubannés de M. de Florian, encore moins de ceux de M. Lebrun, auteur du Rossignol5, ou de ceux de J. J. Rousseau, auteur du Devin du Village. C'est de la nature vraie qu'il s'agit ici. »6

     Lire avec wikipedia

    Musique et Nature

    1. Une belle Contrée où le Soleil luit, les doux Zéphyrs voltigent, les Ruisseaux traversent le vallon, les oiseaux gazouillent, un torrent tombe du haut en murmurant, le berger siffle, les moutons sautent et la bergère fait entendre sa douce voix.
    2. Le ciel commence à devenir soudain [sic] et sombre, tout le voisinage a de la peine à respirer et s'effraye, les nuages noirs montent, les vents se mettent à faire un bruit [sic] et l'orage approcha à pas lents.
    3. L'orage accompagné des vents murmurants et des pluies battans [sic] gronde avec toute la [sic] force, les sommets des arbres font un murmure et le torrent roule ses eaux avec un bruit épouvantable.
    4. L'orage s'apaise peu à peu, les nuages se dissipent et le ciel devient clair.
    5. La Nature transportée de la joie [sic] élève sa voix vers le ciel et rend au Créateur les plus vives grâces par des chants doux et agréables. »

    La Symphonie n° 6 en fa majeur, opus 68, de Ludwig van Beethoven, fut composée entre 1806 et 1808, en même temps que la fameuse Cinquième symphonie en ut mineur, mais dans un style foncièrement différent, voire antagoniste car la Cinquième est une symphonie que l’on peut qualifier de "guerrière" et se termine par un chant de victoire, alors que la "Pastorale" est un chant de paix, un hymne à la nature et se termine par un chant de grâces.

    Symphonie Pastorale par Jean-Désiré Ringel d'Illzach
    Beethoven en promenade - Schmid

    Seul un génie tel que Beethoven était capable de composer presque simultanément deux œuvres si opposées.

    L'œuvre fut créée le 22 décembre 1808 à Vienne lors d’un programme comportant également, dans la même soirée, des œuvres aussi importantes que la Cinquième symphonie en ut mineur, le Quatrième concerto pour piano en sol majeur, la Fantaisie chorale, etc.

    On sait quel était l’amour de Beethoven pour la campagne et la nature.
    Tous les étés, il s’installait dans l'un des villages des environs de Vienne : à Baden, Döbling, Heiligenstadt, Mödling, Nussdorf ou Penzing. Il passait son temps à se promener à travers champs ou forêts. Il lui arrivait de s’asseoir longuement sur un banc qui l’invitait au repos et donnait libre cours à ses pensées.

    Tout savoir avec l'Association Beethoven France et Francophonie.

     

    Histoire des Arts:

    Voir artsplasticabrini/l-art-et-la-nature

    Musique et Nature

    Mer agitée à Étretat, par Claude Monet

    Musique et Nature

    Huile sur toile
    81 x 100 cm
    1883

    Musée des Beaux-Arts de Lyon, France

    Musique et Nature

     

    L’artiste James Doran-Webb réalise de somptueuses sculptures de chevaux en bois flotté.

     

    Les morceaux de bois travaillé par l’eau et les vagues donnent l’impression des chevaux au galop.

     

    Mais l’assemblage de telles oeuvres n’est pas chose aisée et même s’il est aidé d’une équipe d’artisan il faut entre 1000 et 3000 heures pour façonner un cheval grandeur nature.

     

    Des purs sangs qui aiment gambader dans les grands espaces comme le montrent ces images des sculptures de chevaux en bois flotté de James Doran-Webb.

     

    Musique et Nature

    Nature musicale Wallpaper

    Pour aller plus loin

    Musique et Nature

    Olivier Messiaen, Quatuor pour la fin du temps III:

    Abime des oiseaux 

     

    Maurice Ravel, Jeux d'eau

    Puisque mai tout en fleur
    dans les prés nous réclame,
    viens ne te lasses pas
    de mêler à mon âme
    la campagne, les bois
    les ombrages charmants
    les larges clairs de lune
    au bord des flots dormants
    le sentier qui finit
    où le chemin commence
    et l'air et le printemps
    et l'horizon immense
    l'horizon que ce monde
    attache humble et joyeux
    comme une lèvre au bord
    de la robe des cieux.
     
     
    Viens et que le regard
    des pudiques étoiles
    qui tombent sur la terre
    à travers tant de voiles,
    que l'arbre pénétré
    de parfums et de chants,
    que le souffle embrasé
    de midi dans les champs,
    et l'ombre et le soleil
    et l'onde et la verdure
    et le rayonnement
    de toute la nature
    fassent épanouir
    comme une double fleur
    la beauté sur ton front
    et l'amour dans ton coeur
     
     

     


    Tags Tags : , , , , ,